Le mystère des ecchymoses

Évaluation :  [Glissez votre souris sur les étoiles]
Taille du texte Imprimer
Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi les ecchymoses tournaient au vert, au brun ou même au jaune? Ou, mieux encore, comment les faire disparaître rapidement? Voici la clé du mystère.

« Aïe! Ça va laisser une marque! »

Lorsque les ecchymoses « s’expliquent » – par exemple, quand une balle de baseball vous tire douloureusement de votre rêverie – vous vous dites que ce sont les risques inhérents à une vie active. Mais quoi penser d’un bleu qui apparaît sans raison évidente? Voici ce que vous devez savoir sur ces meurtrissures, comment les traiter et quand consulter un médecin.

Lever le mystère

Après un impact ou une blessure, les veinules ou les vaisseaux sanguins près de la surface de la peau peuvent se rompre. L’épanchement visible à travers la peau est causé par le sang de ces vaisseaux. Après quelques jours, l’ecchymose se colore (vert, bleu, brun ou jaune) et disparaît au fur et à mesure que l’organisme réabsorbe le sang.

Vous savez que plus le coup est dur, plus l’ecchymose est importante, mais vous ignorez peut-être que :

  • Les jambes et les bras sont le plus souvent touchés.
  • Durant la guérison, l'ecchymose peut donner l’impression de descendre sous l’effet de la gravité.
  • Il est normal que le sang afflue sous l’ecchymose et forme une masse inégale ou spongieuse. Soyez sans crainte; il ne s’agit pas d’un caillot de sang et cela ne peut en entraîner l’apparition.

Une question personnelle

Certaines personnes – pas seulement les maladroits ou les athlètes de sport extrême – sont plus sujettes aux ecchymoses pour diverses raisons :

  • Hérédité – la tendance à faire des ecchymoses peut être héréditaire
  • Sexe – les femmes font plus facilement des ecchymoses que les hommes
  • Âge – avec l’âge, les vaisseaux sanguins (capillaires) se fragilisent, la peau s’amincit et elle perd la couche adipeuse qui la protège des chocs
  • Maladies – comme les troubles de la coagulation ou les saignements
  • Médicaments – les anticoagulants (comme l’aspirine ou la warfarine) et les corticostéroïdes peuvent favoriser les ecchymoses
  • Suppléments – le ginkgo, l’ail, l’huile d'animaux marins et le gingembre sont aussi reconnus pour éclaircir le sang

Se soigner soi-même

Une simple contusion (sans déchirure de la peau) n’a rien d’inquiétant. Voici quelques conseils pour la soigner :

  • Élevez la région touchée – au-dessus du cœur, si c’est possible, pour éviter l’accumulation de sang.
  • Appliquez des compresses froides plusieurs fois par jour durant quelques jours pour accélérer la guérison et réduire l’enflure.
  • Prenez un médicament en vente libre – comme l’acétaminophène.
  • Ménagez la région meurtrie.
  • Consultez le pharmacien pour vous informer des premiers soins et obtenir des conseils pour soulager la douleur.

Quand consulter un professionnel de la santé

Consultez dans les cas suivants :

  • La région de l’ecchymose présente des signes d’infection (pus, rougeur), ou vous faites de la fièvre.
  • Vous présentez régulièrement des ecchymoses importantes ou douloureuses sans raison apparente.
  • Vous vous plaignez d’autres types de saignement : nez, yeux, voies digestives ou gencives.
  • Vous avez souvent des ecchymoses depuis que vous prenez un nouveau médicament.

 

Références
  • Healthlink BC, Bruises and blood spots under the skin, site web
  • Mayo Clinic, Easy bruising: common as you age, site web
  • Mayo Clinic, Bruise: First aid, site web
  • National Library of Medicine/National Institutes of Health, Medline Plus: Bruise, site web

Vous voulez être informé des conseils et des outils les plus récents? Abonnez-vous à notre bulletin électronique!

Le contenu de Plusquedesmedicaments.ca est mis à jour deux fois par semaine. Abonnez-vous à notre bulletin électronique pour obtenir toute l'information sur les nouveautés publiées sur le site. Deux fois par mois, vous recevrez un bulletin électronique d'information contenant un aperçu des quatre articles qui ont été publiés au cours des deux semaines précédentes.

Le site Plus que des médicaments ne divulguera pas votre adresse de courriel, ni ne l'utilisera à des fins autres que celle de vous envoyer le bulletin.