Enable JavaScript to visit this website.
Skip to main content

Est-ce que j’ai la migraine ou seulement mal à la tête?

La migraine est une forme de mal de tête intense et invalidant qui peut durer de quelques heures à plusieurs jours. En général, la migraine n’est pas un problème de santé grave, mais elle peut assurément miner votre quotidien. Si vous avez de violents maux de tête, vous vous demandez peut-être s’il s’agit de migraines.

Comment faire pour distinguer le mal de tête de la migraine? Vous saurez que c’est une migraine si vous avez certains symptômes caractéristiques.

Portait de la personne souffrant de migraine

Le plus souvent, la migraine frappe des personnes ayant entre 15 et 55 ans, et son intensité diminue souvent avec l’âge. Personne n’en connaît la cause exacte. Certains facteurs peuvent rendre la migraine plus probable :

  • Être une femme : La migraine frappe trois fois plus de femmes que d’hommes.
  • Avoir des antécédents familiaux : La plupart des migraineux ont des parents qui souffrent aussi de migraines.

Symptômes et stades de la migraine

Alors, migraine ou mal de tête? La migraine entraîne des symptômes caractéristiques, différents de ceux du mal de tête ordinaire :

  • Diarrhée
  • Vision trouble
  • Aura précédant le mal de tête
  • Mal de tête invalidant
  • Mal de tête déclenché par certains facteurs
  • Intense douleur pulsative ou en coups de marteau
  • Sensation de tête légère ou évanouissement
  • Nausées et vomissements
  • Douleur d’un seul côté de la tête
  • Intolérance à la lumière ou au bruit
  • Douleur intense qui débute souvent le matin

La migraine évolue également par stades :

  • Prodrome : Un ou deux jours avant la migraine, vous pourriez vous sentir déprimé, irritable ou hyperactif, être constipé ou avoir la diarrhée, avoir une envie folle de manger certains aliments ou sentir une raideur à la nuque. Il peut s’agir de signes avant-coureurs de la migraine.
  • Aura : Voir la section ci-dessous. L’aura ne se produit pas chez tous les migraineux.
  • Accès migraineux : Voir la section précédente sur les symptômes de la migraine.
  • Postdrome : À la phase finale qui suit l’accès migraineux, vous pourriez vous sentir épuisé ou parfois même un peu mieux que d’habitude.

L’aura migraineuse

L’aura est une manifestation caractéristique de la migraine. Ce terme regroupe plusieurs symptômes sensoriels particuliers qui apparaissent généralement de 10 à 30 minutes avant l’accès migraineux (mal de tête) :

  • Modification de l’odorat, du goût ou du toucher
  • Sensation de brouillard mental (confusion)
  • Engourdissement ou fourmillements dans le visage ou les mains
  • Picotements dans les bras ou les jambes
  • Perte de vision
  • Apparition de taches aveugles, de points lumineux ou d’éclairs dans le champ visuel
  • Troubles de la parole

Seulement 20 % des migraineux ont des auras. Les auras sont plus probables chez les hommes que chez les femmes.

Facteurs déclencheurs courants de la migraine

Certains facteurs peuvent également déclencher des migraines. Si vos maux de tête sont associés à l’un ou l’autre des événements suivants, il se pourrait que vous fassiez des migraines :

  • Lumières vives, bruits intenses ou odeurs fortes
  • Changements hormonaux liés au cycle menstruel
  • Variations de la température
  • Consommation d’aliments ou de boissons contenant de l’aspartame
  • Consommation d’alcool, surtout de vin rouge
  • Consommation de glutamate monosodique (MSG; restauration rapide et assaisonnements)
  • Consommation de nitrates (viandes froides et saucisses fumées)
  • Consommation de tyramine (fromages vieillis, produits du soja, poisson fumé ou féverole)
  • Excès de sommeil
  • Manque de sommeil
  • Détente qui suit une période de stress
  • Omission de repas
  • Stress ou anxiété

Mal de tête ou migraine?

Le mal de tête de tension peut être douloureux, mais s’il n’est pas intense ou invalidant, ce n’est probablement pas une migraine.

Le mal de tête ordinaire cause une douleur peu ou modérément intense mais qui déconcentre, et un endolorissement égal des deux côtés de la tête. Comme la migraine, ce type de mal de tête peut être causé par la tension et le stress, mais il n’est généralement pas invalidant.

Quand faut-il s’inquiéter du mal de tête?

Si vous avez des symptômes de migraine, si vos maux de tête sont fréquents ou minent votre vie, ou si vous avez récemment subi une blessure à la tête, vous pourriez avoir un problème plus grave.

Si vos maux de tête s’installent subitement ou s’accompagnent de fièvre, d’une raideur à la nuque, de confusion, de convulsions, de vision double, de faiblesse, d’engourdissement et de difficulté à parler; si vous avez plus de 50 ans et vos maux de tête sont récemment apparus, ou si la toux ou les efforts physiques aggravent la douleur, rendez-vous aux urgences immédiatement.

Comment puis-je combattre la migraine?

Les conseils suivants peuvent vous aider à réduire la fréquence des migraines :

  • Évitez les facteurs déclencheurs connus de vos migraines
  • Ne consommez pas trop de caféine
  • Ne sautez pas de repas
  • Mangez sainement
  • Faites de l’exercice régulièrement
  • Levez-vous et couchez-vous à la même heure tous les jours
  • Limitez votre consommation d’alcool
  • Réduisez votre stress

Il existe des moyens de combattre la migraine pour qu’elle ne nuise pas trop à votre vie. Si vous ne savez toujours pas si vous avez des migraines ou des maux de tête, ou si vos maux de tête vous inquiètent, vous pourriez trouver utile de tenir un journal de vos maux de tête, leur fréquence, ce que vous avez mangé ou bu au cours des 24 heures précédentes et les détails de votre cycle menstruel (si vous êtes une femme). Ces renseignements peuvent vous aider à mieux comprendre les circonstances entourant vos maux de tête et les mesures à prendre.

Pour obtenir plus d’information et du soutien, cherchez « maux de tête » sur le site Chercher du soutien; vous y trouverez la liste des organismes de votre secteur.

Migraine ou simple mal de tête?