Enable JavaScript to visit this website.
Skip to main content

Cinq habitudes génératrices de stress à éliminer sur-le-champ

Vous pensez que s’asseoir devant la télé est une bonne façon de se détendre? Erreur! La plupart d’entre nous ne se rendent pas compte que certaines habitudes causent plus de stress qu’il n’y paraît à première vue.

« Beaucoup de gens ne gèrent tout simplement pas leur stress de façon proactive, et cela peut être néfaste pour leur santé générale, prévient Eli Bay, fondateur du Relaxation Response Institute. Il y a pourtant des mesures que l’on peut prendre dans sa vie de tous les jours et qui peuvent faire une différence. »

Voici cinq habitudes qui causent du stress et qu’Eli Bay recommande d’abandonner :

Cessez de viser la perfection

Selon Eli Bay, le perfectionnisme est une des causes les plus courantes de troubles liés au stress. « La perfection n’existe pas, affirme Eli. Alors, si vous visez la perfection – la vôtre ou celle des autres – vous êtes voué à l’échec. »

Il recommande plutôt de viser l’excellence : « Viser l’excellence, c’est se dire que l’on n’atteindra pas la perfection, mais que l’on va agir pour le mieux, conseille Eli. Malheureusement, les gens ont tendance à être trop durs envers eux-mêmes et entretiennent sans cesse un dialogue intérieur fait de pensées négatives dirigées contre eux-mêmes. Ils devraient plutôt reconnaître leurs efforts et se féliciter intérieurement d’avoir fait de leur mieux – et les autres en feront autant. »

Cessez d’utiliser la colère pour motiver les autres

Cela nous arrive tous un jour : le comportement de notre conjoint, de nos enfants ou d’un collègue nous agace tellement que nous nous mettons à crier ou à fulminer jusqu’à ce que quelque chose se fasse. « Mais la colère n’est pas sans danger, fait remarquer Eli. Sous l’effet de la colère, notre organisme libère des hormones du stress. S’il vous arrive régulièrement de réprimer votre colère ou de vous emporter, il faut que vous trouviez des moyens positifs de composer avec elle. »

Plutôt que de crier ou d’étouffer vos émotions, donnez des coups dans un oreiller ou un matelas, criez à pleins poumons lorsque vous êtes seul en voiture ou regardez l’exercice de 5 minutes d’Eli contre le stress.

Ne restez pas assis toute la journée!

« Nous sommes faits pour bouger, mais nous ne le faisons pas assez. Nous ne dépensons donc pas l’énergie destinée à la fuite ou à la lutte, un mécanisme préprogrammé chez chacun d’entre nous, dit Eli. En d’autres mots, il faut bouger pour lutter contre le stress. »

Cela ne veut pas dire courir le marathon ou s’inscrire à un triathlon, mais cela signifie faire de l’exercice tous les jours. « Vous devez prendre conscience de vos mouvements, alors faites une marche, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur ou l’escalier roulant ou faites de l’exercice pendant les annonces à la télé. Ce que vous choisissez de faire n’a pas d’importance. Ce qui importe, c’est de bouger. »

Souvenez-vous… Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé avant d’entreprendre un nouveau programme d’exercice.

Cessez de toujours dire « oui »

« Beaucoup de gens ont du mal à dire “non” et se trouvent submergés par la quantité de choses à faire, dit Eli. À la fin de la journée, on se rend compte qu’on n’a pas eu une minute à soi et on reste éveillé au lit à penser aux millions de choses qui restent à faire. »

Ce n’est pas toujours facile de dire non à son patron (quand on est déjà débordé de travail et qu’il nous demande d’accepter des tâches supplémentaires) ou à l’équipe responsable de la collecte de fonds pour l’école de ses enfants. D’après Eli, il s’agit de bien se connaître, de connaître ses priorités et de les respecter. « Rappelez-vous quelles sont les valeurs auxquelles vous accordez le plus d’importance et placez-les en premier, conseille-t-il. Vous devez ensuite établir vos priorités et être réaliste quant à la quantité de choses que vous êtes capable de gérer. »

Si vous avez encore du mal à dire non, envisagez d’accepter des tâches moins importantes qui vous permettront tout de même de contribuer à faire en sorte que le travail additionnel soit accompli. Il y a de bonnes chances que votre patron soit compréhensif et qu’il apprécie votre contribution à un objectif plus vaste.

Cessez de repousser le moment de vous reposer et de récupérer

Si vous vous écrasez béatement devant la télévision pour décompresser, vous ne relaxez peut-être pas autant que vous le pensez. « Bien que regarder la télé ou jouer à des jeux vidéo soit important pour maintenir un équilibre dans sa vie, s’y adonner tout en demeurant dans un état de semi-transe rend l’activité trop passive pour soulager le stress », affirme Eli.

Son conseil : avant de s’emparer de la télécommande, prendre quelques minutes pour s’asseoir ou pour s’étendre et se concentrer sur sa respiration tout en cherchant à relâcher toute tension dans le corps. « Si vous prenez bien soin de vous détendre, vous utiliserez votre temps judicieusement plutôt que de vous contenter de tuer le temps », continue-t-il. Faites un exercice de respiration profonde avec Eli pour vous aider à décompresser avant de vous écraser devant la télé.

Habitudes stressantes à éliminer