Enable JavaScript to visit this website.
Skip to main content

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle?

Pour comprendre ce qu’est l’hypertension artérielle, il faut d’abord savoir ce qu’est la tension ou la pression artérielle. En quelques mots, la pression artérielle est la force exercée par le sang contre la paroi des artères, un peu comme la pression de l’eau dans la tuyauterie d’une maison.

Lorsqu’elle est trop élevée, la pression artérielle peut endommager les parois des artères. Il en résulte des cicatrices, où peuvent s’accumuler des plaques de matières grasses, qui contribuent à rétrécir les artères et à la longue, à les bloquer. Pour lutter contre la résistance ainsi créée, le cœur doit travailler plus fort et s’affaiblit. Lorsque la pression artérielle est très élevée, les vaisseaux sanguins dans le cerveau peuvent éclater, ce qui cause un accident vasculaire cérébral (AVC).

La pression artérielle varie au cours de la journée; elle monte ou descend, souvent en fonction des activités pratiquées ou de l’absence d’activité (par exemple, votre pression artérielle est généralement à son plus bas la nuit, mais elle s’élève assez rapidement le matin au lever).

Il est normal que la pression artérielle monte à l’occasion, par exemple, si vous avez peur de quelque chose, que vous êtes en colère ou que vous vivez un stress. Toutefois, lorsqu’elle demeure longtemps élevée, c’est probablement parce que vous faites de l’hypertension artérielle.

Tension artérielle systolique et tension artérielle diastolique : à quoi correspondent ces mesures?

Deux valeurs servent à mesurer la tension artérielle, qui peut être systolique ou diastolique. La tension systolique est une indication de la pression à l’intérieur des artères (la valeur maximale) lorsque le ventricule gauche du cœur se contracte. Pour sa part, la tension diastolique indique la pression à l’intérieur des artères entre deux battements de cœur.

On exprime la tension artérielle en mmHg (millimètre de mercure). Les valeurs suivantes correspondent aux divers niveaux de tension artérielle :

Catégorie

Tension artérielle systolique (mmHg)

Tension artérielle diastolique (mmHg)

Tension artérielle optimale

Inférieure à 120

Inférieure à 80

Tension artérielle normale

Inférieure à 130

Inférieure à 85

Tension artérielle normale élevée (préhypertension)

130-139

85-89

Hypertension artérielle (si la mesure a été prise par un professionnel de la santé)

Supérieure à 140

Supérieure à 90

Hypertension artérielle (si la mesure a été prise à la maison)

Supérieure à 135

Supérieure à 85

Hypertension artérielle (en présence de diabète ou d’une maladie rénale chronique)

Supérieure à 130

Supérieure à 80

On dit de l’hypertension artérielle que c’est un tueur silencieux, car elle n’entraîne souvent aucun symptôme. C’est pourquoi il est important de voir régulièrement votre médecin.

Pour en savoir plus sur les symptômes de l’hypertension, lisez l’article « Votre tension artérielle – les deux chiffres qui pourraient vous sauver la vie ».

Qu’est-ce que la préhypertension?

Nous avons vu précédemment que les valeurs caractéristiques de la préhypertension se situent entre 130 et 139 mmHg pour la tension systolique ou entre 85 et 89 mmHg pour la tension diastolique. Au lieu d’utiliser le terme « préhypertension », certains parlent plutôt de « tension artérielle normale élevée ».

Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, 1 Canadien sur 5 (soit quelque 20 % des adultes canadiens) est atteint d’hypertension, et 1 Canadien sur 5 a une tension artérielle normale élevée. Hypertension Canada précise pour sa part que plus de la moitié des Canadiens qui entrent dans la catégorie « tension artérielle normale élevée » deviennent hypertendus en l’espace de 5 ans s’ils ne prennent pas les mesures préventives qui s’imposent.

Si votre tension artérielle normale est élevée, vous pourriez vous diriger vers une situation où vous devrez prendre des médicaments pour le reste de votre vie. Cependant, si vous apportez des changements à votre mode de vie, vous pourrez faire redescendre votre tension artérielle à l’intérieur des limites sécuritaires – et si vous la maintenez à ce niveau, vous reporterez à beaucoup plus tard les risques de faire de l’hypertension artérielle.

Bien vivre avec l’hypertension artérielle

Voici quelques conseils pratiques qui vous aideront à abaisser et à maîtriser votre tension artérielle, à vous sentir mieux et même à vous faire épargner de l’argent!

  • Mangez mieux
    • Essayez de manger plus d’aliments frais, particulièrement les fruits et les légumes. Choisissez de préférence ceux qui sont riches en potassium et pauvres en sodium – comme les bananes, le cantaloup, les nectarines, les asperges, le brocoli et les pommes de terre.
    • Lisez les étiquettes pour connaître le contenu en matières grasses, en sucre et en sodium. Essayez de vous en tenir à des aliments qui ont moins de 120 mg de sodium ou moins de 5 % de la valeur quotidienne recommandée par portion.
    • Évitez les aliments qui contiennent beaucoup de sel – comme les craquelins, les croustilles, les viandes froides et certains aliments marinés.
    • Mangez moins de sauces (ketchup ou sauce aux fruits de mer).
    • Mangez à la maison plus souvent et évitez les restaurants-minute.
    • N’ajoutez pas de sel lors de la cuisson ni dans votre assiette.
    • Pour rehausser la saveur de vos aliments, utilisez des épices plutôt que du sel. Une autre option consiste à ajouter un peu de jus de citron ou de lime, de l’ail frais ou un soupçon de vin.
    • Mangez des céréales et des aliments à grains entiers.
    • Choisissez des viandes, des poissons et des volailles maigres.
    • Optez pour des produits laitiers écrémés ou partiellement écrémés.
  • Faites de l’exercice. Faites une activité physique régulièrement. Consultez votre médecin pour trouver un type d’exercice qui vous convient, choisissez un programme qui vous intéresse et demandez à un ami de se joindre à vous.

  • Surveillez votre poids. Sachez que vous pourrez abaisser considérablement votre tension artérielle en perdant ne serait-ce que 3,5 à 4,5 kg (8 à 10 lb). Surveillez également votre IMC et votre tour de taille. Lisez l’article « L’obésité et le risque cardiovasculaire» pour obtenir des renseignements complémentaires à ce sujet.

Pour obtenir plus d’information et du soutien, cherchez « hypertension » sur le site Chercher du soutien pour repérer les organismes de votre région qui pourront répondre à vos besoins.

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle?